Projet 2020-21 Peut-on censurer l’art pour le bien commun ?

  • Arts visuels - plastiques - appliqués

Réunissant 4 classes de 4e et 3e, ce projet interroge, en classe et à travers une pratique artistique, sur la place de la culture dans une société libre et sur la force et les conséquences de la censure, à partir de l’étude approfondie d’œuvres dystopiques. Une classe s’exprime par une performance de “battle” et les autres par une fresque collaborative au sein du collège. Peut-on censurer pour le bien général ? A-t-on encore le droit de ne pas être d’accord ? Quelle différence y a-t-il entre révolte et résistance ? mais aussi la place de l’art dans la société avec l’étude du courant Street Art, sont autant de sujets de débats et de travail commun.

Hérité des joutes oratoires du Moyen-Age, les “battles” appartiennent aux arts de la rue et permettent aux élèves d’aborder le théâtre, la fraternité et la bienveillance accompagnés par des artistes. Plusieurs objets métalliques en 3D sont conçus en lien avec la fresque avec l’ensemble des élèves et l’artiste au sein d’un atelier professionnel de production industrielle.

La visite d’expositions, des visionnages de films, des rencontres favorisent les échanges entre les différentes classes de filières générales et SEGPA.

La vie du projet

https://padlet.com/ambre_delaunay/ws6ccfl4eedcii20